Avantages de l’isolation thermique par l’extérieur

La Réglementation thermique 2012 contraint les Français à réduire drastiquement leur consommation en énergie. Pour y parvenir, ils peuvent envisager plusieurs solutions. L’isolation thermique par l’extérieur en est une.

Ce qu’il faut retenir sur l’isolation thermique par l’extérieur ?

L’isolation thermique par l’extérieur ou ITE est une technique permettant d’augmenter l’inertie thermique d’un bâtiment ou d’une maison. Elle consiste donc à installer une enveloppe isolante autour du bâtiment afin de réguler les transferts de température entre le milieu extérieur et l’environnement intérieur du bâti. Comme la Réglementation thermique 2012 veut que tout bâtiment soit parfaitement isolé, les occupants d’un bâtiment ancien se trouvent donc dans l’obligation d’augmenter la performance énergétique de leur logis en réalisant des travaux d’isolation en extérieur. À noter que l’ITE s’applique uniquement sur le toit et les murs.

Aujourd’hui, une large gamme de matériaux naturels ou de composition chimique permet d’assurer cette isolation thermique par l’extérieur des façades ou de la toiture. L’on peut citer entre autres les enduits, la fibre de bois, le liège, le chanvre, la laine de mouton, la ouate de cellulose ou le polyester expansé. Il faut cependant faire en sorte que l’isolant choisi puisse empêcher la pénétration du froid d’une part et retenir la chaleur accumulée à l’intérieur d’autre part. L’ITE peut être réalisé suivant trois techniques différentes : l’isolation sous bardage ventilé ayant pour objectif de revêtir les murs verticaux d’un isolant dans le but d’éviter l’accumulation d’humidité en favorisant la circulation de l’air, l’isolation des murs avec un enduit ou l’isolation sous vêture basés sur un revêtement de briques ou de pierres empêchant ainsi la circulation de l’air.

Des avantages d’ordre économiques et énergétiques

L’isolation thermique par l’extérieur procure de multiples avantages. Comme elle réduit les échanges de température entre le milieu extérieur et l’environnement intérieur, l’ITE fournit donc des atouts en termes d’économies. En effet, d’après les données fournies par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie  (ADEME), les travaux d’isolation réduisent considérablement la facture énergétique de 30 à 80%. Comme l’isolation thermique par l’extérieur réduit les ponts thermiques, elle réduit ainsi la variation de température en intérieur, aussi bien durant les périodes hivernales qu’en été, en plus d’être une excellente technique d’isolation acoustique.

L’isolation thermique par l’extérieur est également un excellent moyen permettant de préserver l’espace habitable en intérieur. Comme elle est effectuée uniquement en extérieur, elle offre un gain de place permettant d’optimiser l’occupation des espaces intérieurs réduits au maximum. La réalisation de l’isolation thermique par l’extérieur ouvre aussi droit à des aides financières spécifiques en fonction des travaux à réaliser. Parmi ces aides, l’on peut citer l’Eco-Prêt à Taux Zéro ou le crédit d’impôt développement durable. Aujourd’hui, plusieurs entreprises spécialisées dans l’isolation proposent d’installer un toit ou des murs végétalisés. En plus d’être entièrement écologiques, ces isolations spécifiques mettent esthétiquement en valeur la maison ou le bâtiment à isoler.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *