Comment aménager ses combles pour installer son atelier de décoration

Parce que la maison est bien remplie et les enfants ont envahis les derniers espaces du rez de chaussée et du premier étage, il ne reste plus que les combles, aujourd’hui perdus, pour trouver un peu d’intimité et travailler au calme, pouvoir étaler ses créations et matériaux de toutes sortes, couleurs et peintures sans déranger la vie de famille.

Aménager les combles avec des matériaux sains

Pour faire des combles un nouvel espace agréable et chaleureux, il faut avant tout de la lumière, naturelle si possible avec des ouvertures de toit en lucarne ou avec des vasistas et une bonne isolation thermique. La toute première chose à faire est un diagnostic précis et minutieux en repérant les éventuels travaux de réparation de la toiture. Cet écueil franchit, on s’intéressera au plancher. Est-il en état pour recevoir des meubles, éventuellement des cloisons si l’espace doit être séparé en plusieurs pièces. L’état général du plancher doit être sécurisé afin de se déplacer sans risque. Si ce n’est pas le cas, il faut inspecter le solivage primaire, soit le remplacer soit le renforcer avec un nouveau plancher de sol le plus souvent on utilise des panneaux de bois rainuré sur les quatre chants de type OSB (un matériau dérivé du bois exempt de composés organiques volatils pour ne pas polluer plus tard l’air intérieur de l’atelier).
Généralement pour sécuriser l’accès aux combles on devra agrandir la trappe et installer un escalier digne de ce nom en remplacement de l’échelle basique jusqu’alors suffisante. Le passage des matériaux en panneaux et des isolants rend cette action nécessaire.

Isoler les combles avec des isolants biosourcés

Quand à l’isolation, il faut envisager une épaisseur d’isolant relativement importante contre le froid et l’humidité mais aussi contre la chaleur d’été qui sévit sous la toiture toute proche. L’aspect phonique et acoustique ne doit être lui non plus négligé. Les isolants naturels biosourcés font maintenant légions sur le marché, facilement accessibles grâce à la vente en ligne. On choisira par exemple la laine de bois, un matériau recyclé, issu des résidus de scieries de la forêt française gérées durablement.
La laine de bois est très appréciée pour ces qualités thermiques et phoniques et pour sa capacité à retarder le transfert de chaleur dans la toiture. On appelle «déphasage» le temps le plus long possible pour ralentir et réduire la chaleur d’été dans les combles. La laine de bois peut aller jusqu’à un déphasage de 10 à 12 heures, un temps largement suffisant pour attendre le milieu de la nuit et profiter de la fraicheur.
Peindre les combles avec des peintures naturelles
Les combles bien aménagés offrent un cadre de vie agréable s’ils sont bien éclairés. L’atelier sera d’autant plus lumineux que les panneaux de murs et de sous-toiture sont peints en blanc ou en couleurs pastelles claires et si possible avec une peinture bio, pour éviter toute pollution et apprécier la qualité de l’air intérieur en toute saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *