Quelques conseils pour un toit qui dure

Toiture en bardeaux

Ce n’est pas parce que votre maison a été construire il y a dix ans que quelques bobos ne peuvent pas surgir ici et là. Tout comme pour une voiture, une maison a besoin d’être entretenue et ses propriétaires doivent être vigilants pour anticiper les bris. Et si votre toiture est à refaire après seulement 10 ans, cela risque de faire très mal à votre portefeuille!

Dans cet article, nous allons vous offrir quelques conseils pour que votre toit puisse résister plus longtemps au passage du temps et aux intempéries qui veulent sa peau (ou son revêtement)!

Toiture en bardeaux

Bien ventiler son toit

L’importance de la ventilation n’est pas à prendre à la légère! Selon Couverture DC, un entrepreneur spécialisé, un bon ventilateur permet de conserver des conditions climatiques idéales à l’intérieur des combles afin que le revêtement et la charpente du toit ne soient pas soumis à une pression trop importante.

Il y a trois facteurs que la ventilation permet de contrôler. En premier lieu, elle limite l’humidité qui survient pendant l’hiver et empêche donc l’eau de se condenser sur les parois, ce qui cause de la moisissure à long terme. Elle empêche aussi la glace de s’accumuler sur les rebords en expulsant l’humidité par un point central de la toiture. Enfin, elle maintient une température acceptable dans les combles lorsque le soleil plombe sur votre maison, réduisant la chaleur de votre domicile et prolongeant la vie des bardeaux, qui risquent sinon de se craqueler.

 

Ventilateur de toit

Source : http://www.couverturedc.com/conseils/ventilation-de-toiture.html

Il y a quelques points de base à respecter dans la ventilation des combles. Il faut que les tuyaux de chauffage soient bien isolés, qu’un pare-vapeur soit mis en place, que toutes les portes et les murets soient isolés selon les normes, que des clapets soient posés sur les sorties d’air et que vous optiez pour une marque de bonne qualité, reconnue par le marché. S’il y a bien un endroit où il ne faut pas opter pour le bas de gamme, c’est bien en ce qui concerne le ventilateur.

Déneiger de façon régulière

Ce conseil ne paraîtra pas si pertinent pour les lecteurs européens mais au Québec, il est primordial de déneiger son toit de façon fréquente! L’accumulation de neige ajoute un poids important sur la structure de la charpente et celle-ci pourrait s’affaisser si vous n’intervenez pas à temps. L’utilisation d’un balai à neige télescopique ne vous demande pas tant d’efforts (si la forme de votre toiture s’y prête) et vous épargnera des réparations bien dispendieuses.

Aussi, sachez qu’il est important que le ventilateur ne soit pas enseveli sous la neige. Celle-ci ne doit pas non plus s’accumuler jusqu’aux déflecteurs, car votre maison sera à risque d’une infiltration d’eau.

L’entretien annuel de la toiture

Eh oui, chaque année, il y a un minimum de choses à faire (outre le déneigement) pour vous assurer que votre toit soit dans une forme maximale. Vider les gouttières, appliquer des traitements hydrofuges et fongicides et brosser pour retirer les résidus permet de garder le tout plus propre mais aussi de permettre au revêtement du toit de survivre plus longtemps.

Source : http://www.linternaute.com/bricolage/pratique/entretien-de-la-maison/1186/nettoyer-et-entretenir-une-toiture.html

Faire une inspection visuelle

Même s’il n’est pas nécessaire de faire venir un inspecteur chaque année pour une toiture jeune (en bas de 25 ans, une fois par décennie suffit), c’est une bonne chose de vous prêter vous-même à l’exercice pour mieux anticiper les problèmes. À l’aide de jumelles ou en montant si le toit, si vous avez un harnais et que vous êtes habiles, vous pouvez vérifier si le revêtement tient bien en place. Les premières rangées sont celles qui ont tendance à décoller le plus souvent! Faites aussi une petite visite dans les combles pour vérifier que le bois ne commence pas à pourrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *