Faire son béton soi-même

faire son béton

Pour les travaux de gros œuvre ou les finitions, le béton est à la base de tous travaux de maçonnerie. Pour ceux qui souhaiteraient réaliser eux-mêmes leurs travaux, quelques conseils pour réaliser son béton.

Béton ou mortier, quelle différence ?

Parfois utilisés à tort par les néophytes, les termes de mortier et de béton qualifient bien deux matériaux différents. Malgré de nombreux point commun dans leur préparation, il y a un élément qui va changer radicalement leur utilisation ; Si pour le mortier le choix se portera vers des granulats très fin comme le sable, pour le béton ce sera plutôt du gravier de plus gros calibre.
Généralement, le béton est donc réservé aux travaux d’ouvrage comme la réalisation d’une dalle ou la pose de fondations. De son côté le mortier est à privilégier dans le cadre d’assemblage de matériaux comme des pierres ou des briques ou des travaux pour lesquels l’esthétique est davantage mis en valeur.

La préparation du béton

Le béton est principalement composé de 3 éléments : de l’eau, des agrégats (gravier de taille et forme variable ou sable selon l’utilisation) et d’un lien hydraulique.
Ayant la particularité de durcir au contact de l’eau, c’est ce dernier qui va immobiliser et lier les différents matériaux entre eux. Pour remplir ce rôle, si la chaux possède certains avantages, c’est bien le ciment qui est aujourd’hui le plus utilisé et principalement le C.P.A. (Ciment Portland Artificiel).

Le dosage du béton

Selon l’utilisation finale, les dosages peuvent être légèrement différents. Par exemple, une préparation destinée à un béton armé contiendra plus de ciment et d’eau mais à contrario moins d’agrégats qu’un ciment destiné à un dallage ou un plancher collaborant.

 

ratios donnés par Toupie béton
Utilisation Ciment Sable Graviers Eau
Fondation 1 2,5 3,5 0,5
Béton armé 1 2 3 0,5

L’utilisation d’adjuvants

Le plus en plus utilisés, les adjuvants sont des produits chimiques permettant d’améliorer certaines caractéristiques comme le temps de séchage ou l’étanchéité. Si l’utilisation de ces produits permettent d’améliorer l’efficacité du béton si certaines situations le demandent, ceux-ci sont à utiliser avec modération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *