Focus sur les ponts thermiques

Même si la maison est bien isolée, les ponts thermiques laissent échapper de 5 % à 10 % de la chaleur à l’intérieur de l’habitation. Comment détecter et corriger ces problèmes d’isolation?

Ponts thermiques : définition

Le pont thermique est une zone où l’on observe une rupture de l’isolation dans une maison. Ce point, à la différence des autres parties des parois est moins chaud, laissant apparaître une faille du dispositif isolant. Cet écart de température provoque un transfert de calorie de l’endroit le plus réchauffé (intérieur) vers la partie froide de la maison, c’est à dire à l’extérieur. Outre un problème de conception même,  ce problème est également observé lorsque l’architecture de la maison présente des reliefs accidentés.

Typologies de ponts thermiques

Dans la majorité des cas, le pont thermique se trouve au niveau des intersections. Ce problème peut apparaître dans les angles des parois, soit entre mur extérieur et intérieur soit entre deux murs intérieurs. Les pertes caloriques interviennent également au niveau des connexions entre les murs et les planchers. Outre ces cas très courants, il est aussi possible de rencontrer ces failles au niveau des encadrements des volets et des portes. C’est ce qui arrive également avec les prises électriques.

Comment détecter les ponts thermiques

Les ponts thermiques peuvent dans certains cas être vus à l’oeil nu. Par contre, la détection s’avère plus difficile pour les maisons nouvellement construites. L’apparition de champignons et des moisissures sur une partie bien déterminée des murs ou au niveau des coins indique l’existence d’une rupture d’isolation. Il faut toutefois noter que ces pourrissements peuvent provenir d’un problème d’humidité. Il est aussi possible de recourir à la technique de la thermographie. Cet appareil – pouvant servir également à détecter les éventuelles failles dans tout le système d’isolation d’une maison – réalise par la suite une série de clichés à infrarouge. La photo ainsi prise prend une couleur caractéristique dès qu’une déperdition calorique est décelée.

Pour résoudre le problème

Les problèmes de pont thermiques ne peuvent pas être pris à la légère. Les ruptures au niveau du dispositif d’isolation peuvent générer des dépenses d’énergie supplémentaires. Ces problèmes compromettent la qualité énergétique de l’habitation d’où l’intérêt pour les occupants de trouver une solution adaptée. Pour éviter les mauvaises surprises, les spécialistes de la construction estiment qu’il est toujours judicieux d’isoler au maximum le logement notamment au niveau des ponts thermiques. Le recours aux services d’un professionnel peut aider le propriétaire à localiser ces problèmes.

L’isolation thermique par l’extérieur est une solution radicale contre les ponts thermiques. Il en existe aujourd’hui plusieurs systèmes. On citera bien évidemment, le polystyrène, la laine de verre mais également la laine de bois (en panneau rigide), le liège expansé qui présente l’avantage d’être 100% écologique.

Détecter un pont thermique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *