Les concepts de murs végétalisés

Après les toits végétalisés, les murs végétalisés envahissent progressivement nos habitations, aussi bien celles des entreprises que du grand public. Si pour certains, ce concept répond plus à un souci d’ordre esthétique, pour d’autres, il change réellement leur cadre de vie et leur confort. Zoom sur ces murs d’un nouveau genre.

De quoi s’agit-il ?

Comme son nom l’indique, un mur végétalisé est un mur où poussent une ou plusieurs variétés de végétaux. Il peut être aménagé avec ou sans source de lumière, aussi bien à l’extérieur comme à l’intérieur d’une habitation. Il se fixe grâce à un élément porteur pour supporter un système d’irrigation ainsi que les végétaux.

Avec le temps, de l’air propre et sec, ces parois se recouvrent naturellement de vigne vierge, de lierre et autres types de plantes grimpantes. En revanche, lorsque l’air est plus humide, les algues, lichens, mousses et autres petites plantes font progressivement leur apparition sans que l’homme ait à intervenir.

Comment sont-ils aménagés ?

Étant donné qu’il s’agit de plantes 100 % naturelles, celles-ci ont toujours besoin d’eau et de la terre pour continuer à pousser. L’aménagement le plus simple est donc de planter les végétaux directement au sol pour qu’elles aient suffisamment d’eau et de nourriture. Ce modèle est surtout plus adapté pour les plantes grimpantes.

Par ailleurs, il est possible d’intégrer la végétation à l’habitation grâce à des balconnières ou des jardinières. Des murs sont également directement conçus à cet effet avec une lame d’air ventilée continue et le substrat des plantes. Mieux encore, il existe plusieurs types de murs végétalisés comme ceux qui sont modulables, composés d’éléments interchangeables. Les enveloppes végétales modulables, composées d’une ossature autoportante en béton fibré et d’une base d’une céramique poreuse, sont également très utilisées.

Un concept aux multiples avantages

Outre son côté décoratif et original, le mur végétalisé régule la température dans le bâtiment. En été, il rafraichit effectivement l’air tandis qu’en hiver, il isole les murs du vent et du froid. Ce concept offre également un bien meilleur confort acoustique en amortissant certains bruits en plus d’assainir l’air. Des avantages non négligeables donc pour améliorer le cadre et la qualité de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *