Comment peindre un sol de garage

Pour entretenir le garage ou le sous-sol, il est possible de peindre le sol bétonné. Voici les étapes à suivre pour peindre le sol du garage.

Pourquoi peindre le sol bétonné du garage ?

Peindre le sol bétonné permet d’entretenir les sous-sols et les garages. En effet, le sol devient plus résistant et plus esthétique grâce à cette pratique. Il existe des peintures spéciales dédiées aux sols bétonnés, vous pouvez d’ailleurs les voir en visitant ce site . À l’eau ou à l’huile, la plupart de ces peintures contiennent des solvants. Deux types de peintures sont disponibles : les peintures brillantes et satinées. Pour le choix de la peinture, il est primordial de demander l’avis d’un professionnel.

Les étapes à suivre pour peindre un sol en béton

Le nettoyage constitue la première étape à réaliser. Après avoir nettoyé le sol, il est essentiel de boucher toutes les fissures en utilisant un enduit pour sol bétonné, un ponçage permettra ensuite d’uniformiser la surface. Il est recommandé d’utiliser une peinture liquide qu’on peut diluer à hauteur de 5 à 10 % en utilisant du « white spirit» par exemple, surtout dans le cas d’une peinture épaisse.

Choisissez un rouleau de peinture et utilisez des pinceaux pour commencer pour recouvrir les angles. Réalisez ensuite la première couche avec un rouleau. Laissez sécher un bon moment et entamez la deuxième couche qui sera plus épaisse. Une troisième couche permettra de peaufiner la finition de la peinture.

S’il s’agit d’un bâtiment neuf ou récemment rénové, il est essentiel de laisser sécher le béton pendant 3 à 5 mois avant de commencer à peindre. En effet, le béton a besoin d’un temps de séchage maximum pour durer.

Choisir la peinture

Le choix de la peinture ne doit pas être laissé au hasard. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour ce faire. Il est recommandé de choisir une peinture résistante. S’il s’agit d’un sol antidérapant, l’application d’une couche fine de sable est conseillée après la première couche de peinture afin de garantir l’uniformisation de la surface. Un coup de balai permet ensuite d’enlever les grains de sable superflus. On peut alors continuer à appliquer la deuxième et la troisième couche.
À la différence des peintures pour murs, les peintures dédiées aux sols se montrent plus épaisses, donc plus résistantes aux chocs. Mais pour garantir sa durabilité, il est conseillé d’appliquer un durcisseur. On conseille aussi d’appliquer un shampoing spécial dégraissant qui améliorera la couche de peinture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *