Pourquoi choisir une toiture végétalisée ?

toit-vegetalise

Se mettre au vert et devenir un écocitoyen responsable est possible en commençant par les gestes au quotidien sous son toit… et pourquoi pas sur son propre toit en adoptant la toiture végétalisée. Comment s’y prendre? Quels sont ses avantages ? Comment l’entretenir ? Tout savoir sur ce concept d’aménagement écologique hors du commun.

Qu’est-ce qu’une toiture végétalisée ?

Appelée également écotoit ou toit végétalisé, la toiture végétalisée consiste à remplacer ou plutôt à recouvrir le toit de substrats de végétations. Elle peut s’appliquer sur des toits plats ou légèrement en pente (jusqu’à 35°). Le toit vert fait un retour en force surtout dans le milieu urbain. Il entre dans le plan de la construction durable et écologique (NF, HQE, H & E, BBC).

Concept d’un toit végétalisé

La réussite ou non du système du « toit vert » repose sur les substrats. Ces derniers sont composés d’un support filtrant, une couche de drainage, un tissu imperméable.

Ils doivent être à la fois souples, légers et résistants et doivent répondre à certaines caractéristiques : une capacité accrue à retenir l’eau et à résister contre l’érosion et ne demandent pas beaucoup d’entretien.

Le choix du substrat varie selon la forme du toit. La végétation est également différente d’un substrat à un autre. Une toiture végétalisée peut être :

  • intensive lorsqu’il s’agit d’une végétation à grande échelle comme un jardin (des arbustes et des arbres) avec un vrai système d’irrigation sur le toit.
  • semi-intensive lorsqu’on parle de végétation plus complexe comme les buissons, le gazon, des légumes ou des plantes vivaces.
  • extensive est le technique le plus simple avec des végétations courtes (mousses, sédums, herbacées, petites fougères…) qui nécessitent peu d’arrosage et d’entretien.

Quels avantages de choisir un toit végétalisé ?

Avoir une toiture végétalisée, c’est avant tout lutter contre le gaz à effet de serre. Les végétations aident à garder la température ambiante dans les locaux d’où une diminution considérable de l’utilisation des climatisations.

Les végétations aident à garder l’air frais et propre tout en retenant les poussières et les autres particules en suspension dans l’air. C’est la solution la plus adaptée pour réduire l’îlot de chaleur en ville.

Côté esthétique, l’éco-toit participe à l’embellissement du paysage urbain et il offre une plus-value au logement. Il ajoute également de la valeur à la ville surtout dans des endroits où la plantation de jardin ou un écrin de verdure est quasi-impossible.

Les végétations retiennent jusqu’à 60 % des eaux de pluie ce qui assure une protection efficace contre l’érosion et l’inondation, car elles réduisent à moitié le ruissèlement de l’eau de pluie.

Ces tapis de végétation sont une sorte de bouclier naturel contre la pollution sonore. Véritable isolation phonique, le toit végétal retient les bruits de la ville. Il constitue un avantage considérable dans les grandes agglomérations près de la gare, de l’aéroport, à proximité de l’autoroute ou les villes portuaires.

L’installation d’une toiture végétalisée est un geste responsable pour préserver la biodiversité. Elle favorise le retour des insectes, les oiseaux et surtout les abeilles qui sont menacés à disparaitre en installant des ruches.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *