Quelles aides pour des travaux d’isolation?

travaux isolation

La question de l’isolation thermique a pris une telle importance qu’elle constitue aujourd’hui le principal pôle de dépenses des travaux d’aménagement dans les habitations en France. Ainsi, pour encourager la limitation des déperditions énergétiques dans les régions françaises, le gouvernement, à travers certaines agences nationales, octroie de nombreuses aides et primes qui permettent d’économiser jusqu’à 80 % de la facture énergétique.

Vous pouvez bénéficier d’aides pour l’isolation des tuyaux (calorifugeage), des combles, des murs, de la toiture ou des ouvertures.

Lesdites aides se déclinent dans les subventions suivantes :

Le crédit d’impôt

Le Crédit d’Impôt Transition Energétique ou CITE est une mesure fiscale mise en place par le gouvernement français pour faciliter aux ménages la couverture des dépenses relatives aux travaux d’isolation. Il consiste en une déduction des frais liés aux travaux de rénovation thermique de l’impôt, jusqu’à hauteur de 30 % du coût total de l’imposition.

La prime énergie Calculeo

Cette subvention est financée par les distributeurs d’énergie via le dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie. Elle consiste à subventionner jusqu’à 20 % des travaux qui concernent l’amélioration et la réduction de la consommation énergétique. La prime est versée directement aux bénéficiaires par chèque, suivant le lieu et le type de travaux.

La prime ANAH

L’Agence Nationale de l’Habitat ou ANAH accorde aux propriétaires d’habitation des subventions pouvant aller jusqu’à 50 % du montant total des travaux d’isolation à effectuer. Toutefois, la subvention est limitée à une valeur de 750 € HT/m² et 60 000 € max par logement.

L’éco-prêt à taux zéro

Il consiste en un crédit accordé par les banques partenaires de l’État pour un taux d’intérêt annuel de 0 % dans le cadre de travaux ayant rapport à l’isolation thermique. La valeur du crédit est comprise en 10 000 et 30 000 euros maximum.

Des travaux non éligibles

Attention à bien identifier les travaux qui sont considérés comme « travaux d’énergie » et donc compatibles avec ces aides. parmi les erreurs fréquente, nous relevons notamment les travaux d’isolation phonique (isolation phonique des canalisations, des murs extérieurs ou intérieurs…) pour lesquels aucune aide de ce type n’est possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *