Sécuriser son habitation et ses occupants

protection domicile

La sécurisation d’une habitation passe bien entendu par la mise en place de système contre les intrusions et autres cambriolages. Mais le danger peut également venir de l’intérieur. Top 3 des équipements indispensables.

Les systèmes anti-intrusion

Les dispositifs anti-intrusion sont composés d’avertisseurs et de détecteurs de mouvements raccordés à une centrale d’alarme. Ils peuvent être filaires ou fonctionner sans fils, par système infrarouge. Certains systèmes anti-intrusion utilisent à la fois les piles et les ondes radio pour communiquer entre eux. Le choix du type d’alarme dépendra du type de protection souhaité. Les protections périmétriques se posent sur les fenêtres et les portes, et réagissent aux vibrations et aux chocs. Les alarmes volumétriques à infrarouges perçoivent la chaleur du corps humain. Elles peuvent également être couplées aux hyperfréquences, qui sont sensibles aux mouvements. Lorsque les capteurs détectent des mouvements suspects, ils envoient un signal à la centrale. L’alerte déclenche alors une sirène, et transmet en même temps l’information à l’organisme de surveillance connecté au système de sécurité.

Les détecteurs de fumée

Chaque année, de nombreux décès sont dues à une intoxication au monoxyde de carbone dans des logement ou la sécurité incendie est clairement négligée. les détecteurs de fumées utilisent des capteurs qui déclenchent une alarme en cas de fumée importante. Il est préférable de ne pas installer ce type de détecteur à proximité des cuisines, ou dans la douche, pour éviter les fausses alertes. Idéalement, les pièces à vivre et les couloirs doivent être dotés d’un détecteur de fumée adapté. Placés à proximité des cheminées ou des chaudières à gaz, les détecteurs de monoxyde de carbone donnent l’alerte en cas d’émanation de gaz. Les détecteurs de chaleur sont plus adaptés aux endroits humides ou poussiéreux, comme la cuisine ou le garage. Le choix du dispositif dépend également de la surface de la maison. Les détecteurs de fumées indépendants fonctionnant à l’aide de piles conviennent aux espaces de moins de 80m2. Les maisons plus grandes ou à plusieurs étages auront besoin d’un dispositif connecté sur secteur, qui va transmettre le signal vers chaque détecteur en cas d’alerte au feu.

La protection des piscines

La protection des piscines est une obligation, passible de sanctions en cas de non-respect de sa réglementation. Elle concerne les bassins enterrés entièrement ou en partie dans le sol. Au moins un système de protection doit être installé parmi les quatre options proposées : barrière verrouillée, alarme, bâche de sécurité ou abri de piscine.

  • La barrière : disposée tout autour de la piscine, elle doit mesurer au moins 1m10 de haut
  • L’alarme : elle se déclenche lorsqu’une personne franchit une ligne infrarouge. Les alarmes immergées sonnent en cas d’alerte, elles peuvent détecter la chute d’un corps pesant au moins 6 kg
  • Les bâches de sécurité : elles couvrent la totalité de la piscine, et doivent pouvoir supporter le poids d’un adulte jusqu’à 100kg. A ne pas confondre avec les simples bâches de protection souples
  • L’abri de piscine : il ferme totalement l’accès au bassin et doit être solidement verrouillé, pour que l’enfant ne puisse pas y accéder

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à demander un devis d’électriciens spécialisés dans ces systèmes.

Un commentaire

  • Francis

    Bonjour,
    J’aurai une question, je viens d’être récemment cambriolé et j’aimerai savoir quelle marque d’alarme conseillez vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *