Choisir sa peinture pour un revêtement extérieur

peinture extérieure

La peinture est un élément très important pour l’esthétique générale de votre maison. Il s’agit non seulement de couleur, mais aussi d’aspect lustré ou mat, de résistance à la lumière et aux températures, et plus globalement du vieillissement général de votre maison. Bien choisir sa peinture est donc important si vous souhaitez redonner du neuf à votre maison, et mais surtout que cela puisse durer quelques années. En fonction de vos préférences et du style de surfaces peintes, vous devrez vous tourner vers certains types de peinture en particulier. Voici de quoi vous aider à choisir facilement.

Lumière, température, vent

Il faut tout d’abord savoir qu’en général, il vaut mieux repeindre l’extérieur de sa maison pendant les saisons intermédiaires, notamment le printemps. En effet, la très grande majorité des peintures ne supportent pas des températures en dessous de 10°C. A contrario, la lumière du soleil est capable si elle est trop intense, d’accélérer le séchage de la peinture, ce qui peut créer des marques. Enfin, évitez aussi les journées où il y a trop de vent car ce dernier amène généralement beaucoup de poussières sur la peinture fraiche. Ces recommandations météorologiques sont valables que vous utilisiez de la peinture à l’huile ou bien de la peinture à l’eau.

Lustres et apprêts

Avant d’en venir au vif du sujet, la peinture à l’huile et celle à l’eau, il faut rappeler que tout bricoleur qui se respecte sait qu’il faut aussi compter sur un bon pot d’apprêt lorsqu’on veut remettre à neuf des surfaces nues comme le bois, le béton et la plupart des métaux comme l’aluminium ou l’acier. Cette couche d’apprêt permet de produire une meilleure adhésion des couches. Mais attention, pour une peinture à l’eau, choisissez un apprêt à l’huile ou à l’eau, mais pour une peinture à l’huile, vous devrez impérativement vous servir d’un apprêt à l’huile. Le lustre est aussi important pour les finitions extérieures. Il existe des finis mats, des finis brillants et des finis satinés. On s’en sert surtout pour les détails, les parements ou les clôtures dans le cas du mat (pour cacher les imperfections), du satiné ou du brillant pour les portes ou encore le mobilier extérieur. Les lustres brillants ont aussi pour avantages d’être facilement nettoyables, mais en contrepartie les imperfections seront très visibles. Cela dépend donc du style de surface et de l’impression générale que vous souhaitez donner à votre extérieur (sobre, classique, joyeux…).

Peinture à l’huile et à l’eau

Venons-en enfin au cœur du sujet : l’huile ou l’eau. Il faut savoir que les produits à base d’huile sèchent plus lentement, de 8h à une journée, alors que ceux à l’eau sont généralement prêts en moins de 6h. Les peintures à l’eau sont très souples et elles permettent d’éviter les craquelures  qui se produisent souvent lorsqu’on pose mal une peinture à l’huile. Cependant elles se salissent plus vite et se destinent avant tout aux surfaces lisses, autres que les métaux. L’huile permet d’obtenir un rendu très résistant, mais il faut savoir bien la poser afin de ne pas se retrouver quelques mois plus tard avec des craquelures. La résistance de l’huile contre les tâches est aussi prouvée, et on utilisera volontiers les peintures à l’huile sur les surfaces avec du relief, celles crayeuses, les bois propices à l’exsudation ou encore la plupart des métaux. Enfin, n’oubliez pas que l’huile dégage des odeurs beaucoup plus fortes, avec plus de composés organiques volatiles dangereux pour votre santé, qu’elle est facilement inflammable et difficile à nettoyer. Il faut donc avoir de l’expérience en peinture extérieure avec ce style de produit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *