De la ventilation à la climatisation

ventilation

La chaleur existe depuis toujours, et contrairement à ce que l’on pourrait croire, les premiers peuples à trouver le moyen de lutter contre cette atmosphère lourde, ne viennent pas des pays chauds ! En effet, il y a plus de 3000 ans, les Chinois ont créé le premier système de ventilation manuel qui existe encore aujourd’hui : l’éventail !

Les premiers ventilateurs dans les pays chauds

Plusieurs subterfuges ont été créés pour lutter contre le chaud : au Moyen-Orient, les fenêtres des maisons étaient à l’opposé de là où le soleil frappait le plus fort. En Égypte, on plaçait des cannes de roseau à travers les fenêtres sur lesquelles de l’eau ruisselait et rafraîchissait un peu l’air intérieur grâce à l’évaporation de ce liquide.

À partir du IVe siècle, les perses construisirent de grandes tours à vent appelées badgir qui permettaient de retenir et de faire circuler les vents dominants dans la maison, et de rafraîchir les réservoirs d’eau installés en sous sols, et à la glace récoltée en hiver d’être conservée. Grâce à ce procédé, l’humidité produite servait donc à rafraîchir les pièces et gardait la maison au frais.

Les Grecs et les Romains ont aussi compris l’intérêt de la glace et de l’eau pour faire baisser les températures à l’intérieur des habitations. Les citoyens les plus aisés exploitaient le système des aqueducs pour faire circuler de l’eau froide dans les murs de leur habitat.

Les Romains établis en Tunisie truffaient les murs de tuyaux en terre cuite et creusaient des tunnels en sous-sols pour que l’air chaud qui s’engouffrait dedans, aidé par de grandes ouvertures sur le foyer puisse rafraîchir l’atmosphère. Ces techniques ont été répandues partout dans toute l’Europe, mais ont été abandonnées au Moyen-âge.

De la ventilation à la climatisation

Ce n’est qu’au cours du XIXe siècle que naissent les premières machines frigorifiques à compression de fluide. Plusieurs travaux ont été menés par des ingénieurs, qui ont été sources d’inspiration pour la future climatisation.

Jacob Perkins, un Londonien dépose le brevet de la première machine de réfrigération à compression mécanique qui utilise l’éther comme réfrigérant en 1834.

Le premier système de réfrigération à fabriquer de la glace a été mis au point en 1842 par un américain du nom de  John Gorrie. Pour beaucoup de personnes, il fut considéré comme le père de la réfrigération et de l’air climatisé.

En 1859, le Français Ferdinand Carré se fait connaître grâce à son réfrigérateur à absorption. Ce système utilise l’ammoniac comme réfrigérant et l’eau comme absorbant.

Willis Haviland CarrierMais ce n’est vraiment qu’en 1902, qu’un certain ingénieur américain, Willis Haviland Carrier va révolutionner le monde de la climatisation et donner naissance à un système complet et stable. En effet, lors de son travail dans une imprimerie, son employeur Buffalo Forge lui a demandé de résoudre un problème lié à l’expansion de papier et au séchage de celui-ci lors de période de forte canicule. Cet ingénieur, crée une machine qui permet de faire passer l’air à travers un tuyau contenant un frigorigène afin de retirer l’excès d’humidité afin que celle-ci soit stable et de permettre aussi une diminution de la température ambiante. Il n’a de cesse cherché à améliorer son système et remplacer l’ammoniac par un autre liquide moins dangereux : le dichloroéthylène. La climatisation fait alors une apparition remarquée dans les grands magasins, les bureaux, les cinémas et les hôtels qui deviennent des endroits prisés pour échapper aux fortes chaleurs de l’été.

La Grande Dépression et les Seconde Guerre mondiale ont ralentit la commercialisation de ce système réfrigérant mais a repris dans les années 50 avec son entrée dans les résidences privées et chez les commerçants. C’est aussi à cette même période qu’apparaissent les premières climatisations dans les véhicules.

La démocratisation de la climatisation

Au fil des années, la climatisation est devenue un produit de la vie courante, et une diversité de produits s’est développé pour répondre aux différents besoins des utilisateurs. Des climatiseurs aérothermiques et géothermiques ont vu le jour et se développent de plus en plus.

Grâce à des technologies évolutives, les appareils de climatisation ne cessent de devenir de plus en plus silencieux, économes en énergie, et discrets.

Des caches climatisation devient aussi de plus en plus esthétiques et se fondent dorénavant dans le paysage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *