Sélection de revêtements écologiques pour le plancher

Le plancher est certainement une des pièces maîtresses de notre décoration intérieure. C’est l’élément visuel qui remplit le plus d’espace avec les murs et son importance n’est pas moindre au niveau du chauffage, de l’isolement sonore ou thermique de votre maison. Cependant on apprend tous les ans que nos anciens planchers possèdent des substances chimiques dangereuses pour notre santé, avec notamment les fameux COV qu’on retrouve le plus souvent dans les colles de bois, mais aussi dans les moquettes. Voici une sélection des planchers les plus performants sur le plan écologique, de quoi vous aider à mieux vous repérer au sein d’une offre en pleine croissance.

Les pierres naturelles

Utilisées depuis des millénaires, les pierres naturelles ont toujours été un excellent moyen de bâtir un plancher extrêmement solide, à l’épreuve de tous les accidents. On note une très faible teneur en COV pour peu que les scellants et les colles utilisées pour les fixer au sol soient aussi « verts ». Ainsi il ne sert à rien d’investir dans un couteux revêtement en pierres naturelles si vous utilisez des colles toxiques dont les composés organiques volatiles se diffuseront dans l’air sous l’effet du chauffage (surtout si vous avez un système de chauffage au niveau du sol!). Au niveau écologique, les pierres sont très intéressantes car elles offrent pour avantage de pouvoir souvent être produites au niveau de votre région si vous cherchez un bon fournisseur. Sachez aussi que  certaines maisons comportent des limitations au niveau du choix du revêtement de plancher. Le mieux est encore de faire appel à un professionnel en installation de plancher afin qu’ils puissent prendre en compte des éléments auxquels vous ne penseriez pas forcément (chauffage, isolation sonore, surface de pose….). Dans la région de Montréal, une référence que vous pouvez consulter à tout moment est certainement A1 Sablage de Plancher: http://www.a1sablagedeplancher.com/, un leader dans ce domaine, que ce soit sur la Rive-Sud ou la Rive-nord de Montréal.

La céramique

L’esthétique de la céramique est inégalable si l’installation est bien faite et si les motifs se marient bien avec le reste de la pièce. La céramique présente aussi une faible teneur en COV. Attention toutefois à sa fragilité : la chute d’un verre ou bien d’une casserole et c’est la brisure assurée! Le mieux est donc de garder toujours en réserve quelques carreaux de céramique du même motif. En fait le seul vrai désavantage au niveau écologique concerne la céramique : celle-ci est très difficile à produire. Sa fabrication nécessite beaucoup d’énergie, ce qui réduit quelque peu sa pertinence au niveau d’un choix purement écologique.

Les bois exotiques

On le sait, les bois exotiques sont dans le collimateur de la plupart des personnes soucieuses de l’écologie et de la protection des forêts. En effet, le bois exotique provient souvent de forêt mal entretenue où les sociétés appliquent une coupe trop intensive pour la biosphère, sans attendre la régénération nécessaire. Et c’est sans compter avec les tonnes de CO2 relâchées dans l’atmosphère par les sites d’abattage mais aussi par les transports qui achemineront ces bois exotiques de l’autre bout du monde jusqu’à votre maison. A éviter absolument donc, sous peine de passer pour un idiot si vous déclarez un jour être un tant soit peu soucieux de l’environnement!

Le bambou

Une exception notable peut être faite avec le bambou. En effet, celui-ci est renommé pour sa résistance et sa croissance très rapide. Il est donc possible de trouver du bambou qui a poussé près de chez vous, que vous habitiez en Europe ou bien en Amérique du Nord. Le Bambou s’adapte très bien aux températures continentales ou bien tempérées et il pousse très rapidement pendant toute l’année. Il est donc possible de trouver des planchers de bambou ne comportant aucune colle à haute teneur en COV. Le top étant le bambou certifié FSC, un label garantissant au Québec une production locale et écologique.

Plancher écologique

Le liège

Le liège est un matériau de revêtement qui vous sera certainement proposé par des vendeurs en magasin. A l’image du linoléum, le liège est relativement souple et résistant à l’usure. Ils conviennent très bien pour les personnes souhaitant obtenir une maison antibactérienne mais aussi antiallergène. Cependant, faites très attention à bien inspecter ce qu’on vous proposera car d’un revêtement à l’autre, il pourra y avoir une grande disparité au niveau de la pertinence écologique. En effet, de nombreux modèles de lièges, tout comme les linos, comportent beaucoup de COV, utilisés lors de leur fabrication (en particulier pour les modèles comportant une base en fibres de bois).

Le bois

Le bois est certainement le favori de la catégorie et nous l’avons réservé en dernier afin de vous montrer que sur la plupart des points il est la meilleure solution écologique. L’important au niveau du bois est d’acheter des planches certifiées avec le label FSC comme nous l’avons dit. L’avantage du bois, c’est qu’il peut provenir de forêts bien entretenues, dont les gérants font attention à l’équilibre des écosystèmes, en assurant une régénération adéquate des arbres et du sol. L’impact au niveau des forêts est donc moindre, tout comme au niveau des transports, car ce genre de labels (il en existe des équivalents en Europe ou aux États-Unis) garantit une provenance locale du bois. Vous devez aussi surveiller le vernis utilisé, car certains d’entre eux sont nocifs : préférez les modèles utilisant s des vernis à base de latex. Vous devez fuir tous les produits comportant le terme de « contreplaqué », mais vous pouvez faire confiance aux bois d’ingénierie car ces derniers ont besoin de moins de fibres, ce qui est meilleur pour l’environnement. Attention enfin, souvent certains bois sont assemblés dans un pays : cela ne veut pas dire que la matière première provient forcement du même endroit! Certaines planches de bois sont fabriquées au Canada, mais le bois provient d’Indochine ou encore du Brésil. Il est donc important de vérifier que les sources sont en cohérence. SI vous respectez tous ces critères vous obtiendrez sans aucun doute un plancher très performant au niveau écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *