Brexit : quelles conséquences sur l’immobilier en France ?

brexit-immobilier

Le 23 juin 2016 annonce le début du Brexit  lorsque le Royaume-Uni s’est retiré de l’Union Européenne. Quelles conséquences auront cette sortie de l’une des plus grandes puissantes financières au monde sur l’immobilier en France ?

Dépréciation de la livre sterling à prévoir

Si tout le monde s’attendait à une baisse de 20 à 30 % de La livre par rapport à l’€uro et au dollar, la dépréciation n’était que de 5 %. Toutefois, la baisse du pouvoir d’achat et de la Livre des Britanniques aura un impact plus ou moins négatif sur l’immobilier européen, notamment en France :

Il sera plus difficile pour un anglais d’investir en bien immobilier en France. Par ailleurs, les propriétaires britanniques tout comme les retraités anglais installés en France verront chuter leurs revenus une fois convertis en € uro.

De ce fait, beaucoup vont liquider leurs biens immobiliers quitte à les vendre à prix cassé, ce qui constitue une opportunité pour les Français, mais aussi pour les autres pays internationaux qui veulent investir en France : Américains, Belges, Hollandais…

Toutefois, cette baisse de la valeur du Livre sterling rend le marché de Londres plus attrayant aux investisseurs.

Grand retour des activités immobilières en France

L’immobilier français possède de nombreux atouts et reste très attrayant pour les investisseurs internationaux. La mise en place de Brexit constitue un avantage pour les Français qui doivent tirer le maximum de profits.

De plus, le Royaume-Uni perd sa place face à la France dans les tops 5 des pays attractifs pour les investisseurs étrangers. Mieux encore, Paris est en tête de classement comme étant la ville européenne qui a plus de potentiel en matière de croissance économique.

On s’attend donc à une forte hausse de la demande en matière d’immobilier locatif pour les entreprises dans les 5 prochaines années.

Forte croissance économique en vue pour la France

Le Brexit aura des conséquences directes sur le territoire anglais. Londres verra son prix du mètre carré baissé. Paris pourrait en bénéficier puisque le prix de l’immobilier à Londres a toujours été élevé par rapport à Paris.

Londres risque de ne plus être une attraction économique pour de milliers d’investisseurs et de travailleurs-cadres d’entreprises françaises et étrangères, mais également les entreprises étrangères qui travaillent avec Londres risquent de rencontrer des difficultés économiques et décident ainsi de quitter le Royaume-Uni et venir s’installer dans d’autres grandes villes européennes comme Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *