Chauffage écologique : quelles sont les solutions qui existent?

En France, le chauffage électrique et ceux qui se basent sur les énergies fossiles (gaz naturel, fioul, propane…) sont utilisés dans plusieurs milliers de logements. Pourtant, ces solutions sont non seulement néfastes pour notre environnement du fait de l’émission considérable de CO2, mais elles ne sont pas non plus économiques. La solution ? Utiliser des chauffages écologiques !

Le chauffage au bois

C’est le type de chauffage écologique et économique par excellence. Comparé au chauffage à gaz, il émet 6 fois moins de CO2 et même 12 fois moins par rapport au chauffage au fioul. C’est pourquoi cette solution est la plus adoptée par les Français que ce soit pour chauffer une pièce (cheminées inserts et fermées) ou pour le chauffage central (chaudières à bois).

Le chauffage solaire

Ce système utilise principalement une source d’énergie 100 % gratuite, inépuisable et surtout écologique : le soleil. Le principe est très simple : la chaleur qui provient de panneaux solaires thermiques (installés dans le jardin ou sur le toit) sera répartie dans l’ensemble de la maison ou stockée. Certes, cette installation devra être associée à un système d’appoint, mais elle couvre tout de même 60 % des besoins en chauffage du logement.

La pompe à chaleur (PAC)

Qu’elle remplace un chauffage existant ou qu’elle soit installée dans une habitation neuve, la pompe à chaleur est une solution très économique et bien évidemment écologique. Elle permet de chauffer un logement grâce à la chaleur présente dans l’eau, dans l’air extérieur ou dans le sol.

Le chauffage par aérothermie

Avec le chauffage par aérothermie, la pompe à chaleur puise de l’énergie dans l’air, constamment chauffé par les rayons du soleil. Concrètement, on peut assimiler la PAC à un gros ventilateur ouvrant sur un échangeur d’air. Afin de produire de la chaleur, elle fonctionne donc à peu près comme un climatiseur, mais avec l’effet inverse.

Le chauffage par géothermie

Ce système puise la chaleur dans une nappe phréatique (puits) ou dans le sol et la restitue dans l’ensemble du logement à l’aide d’un plancher chauffant, de ventilo-convecteurs ou d’un réseau de radiateurs. Il est composé de quatre éléments (un évaporateur, un compresseur, un condenseur, et un détendeur) et fonctionne de la manière suivante. La chaleur de la nappe phréatique ou du sol est récupérée grâce à l’évaporateur qui transforme le fluide frigorigène dans le circuit en gaz. La température de celui-ci augmente ensuite grâce au compresseur, puis passe à l’état liquide grâce au condenseur. Ce même élément transmet la chaleur au circuit de chauffage. Enfin, le détendeur aide le fluide à passer à l’évaporateur, puis au condenseur et ainsi renouveler le cycle de compression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *