Extracteur d’air, aérateur ou VMC : que mettre dans une salle de bain?

aeration-salle de bain

Toutes les pièces de la maison, la salle de bain y compris, doivent être parfaitement aérées. Il y va du bien-être des occupants. Mais en plus de l’aération, il convient de penser à la ventilation d’autant plus pour des espaces, qui comme la salle de bain, favorisent le développement d’une atmosphère humide. Entre l’extracteur d’air, l’aérateur ou VMC, les options qui s’offrent à vous sont diverses, ce qui peut rendre le choix difficile.

L’aérateur

Vous n’êtes pas sans le savoir, une salle de bain étant un endroit humide, le risque de moisissures et d’infiltration de bactéries est grand. L’aérateur a justement vocation à chasser l’humidité des zones qui y sont constamment exposées. Et pour cela, ce dispositif de traitement de l’air extrait l’air vicié et l’expulse vers le milieu extérieur, via un conduit. Flexible, l’aérateur se met en place de différentes façons, en fonction de vos besoins, et son entretien n’est pas contraignant.

L’extracteur d’air

Quand vous vous retrouvez face à un souci de confinement, qu’il s’agisse d’une salle de bain ou de toute autre pièce de votre habitat, l’extraction de l’air devient indispensable. Cet air étant en effet chargé de dioxyde de carbone, de fibre d’amiante, et divers agents pathogènes, il nuit gravement à la santé. L’extracteur d’air a l’avantage d’empêcher l’emmagasinement de l’air pollué, et permet donc de prévenir les risques d’asphyxie. Il a l’avantage d’être une solution moins chère, mais n’est véritablement adapté que pour les salles de bain de petite taille.

La VMC

Comme l’indique sa dénomination, la VMC ou Ventilation Mécanique Contrôlée est un mécanisme automatique permettant de réguler les flux d’aération de façon constante. Si vous optez pour ce dispositif, vous aurez le choix entre deux types de VMC. Tandis que la VMC à flux simple nécessite un système mécanique pour extraire l’air qui entre naturellement par les ouvertures de la maison aménagées à cet effet, la VMC à flux double dispose à la fois de mécanismes d’insufflation et d’extraction de l’air.

Contrairement à la VMC flux simple, celle à flux double est basée sur un procédé qui ne dépend pas des aléas climatiques pour fournir efficacement de l’air à votre habitation. Ce système utilise deux mécanismes distincts (infiltration d’une part et exfiltration d’autre part), et peut ainsi récupérer la chaleur de l’air expulsé, pour la réintroduire dans la maison. Il s’agit donc d’une solution permettant de faire des économies sur le chauffage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *