La garantie locative : comment ça marche ?

Êtes-vous propriétaire et souhaitez-vous recevoir le(s) loyer(s) de votre logement tous les mois quoiqu’il arrive ? Souscrivez une Garantie locative, une assurance qui vous couvre de tout impayé.

Avec la Garantie locative, plus d’impayés !

Pour chaque logement qu’un propriétaire souhaite louer à un particulier, il doit souscrire une Garantie locative. Cette couverture prend en charge non seulement les loyers impayés, mais elle couvre également les frais de réparation en cas de dégâts causés par le locataire. La seule condition imposée par l’organisme assureur est de ne pas dépasser les 7 000 €. Si les frais dépassent cette limite, le montant restant est à la charge du propriétaire. Elle prend effet dès la signature du contrat et est valable 24 mois au maximum. Pour en bénéficier, le loyer mensuel doit s’élever à 3 100 € au maximum, charges comprises.

Autre avantage : l’option Absence de locataire

En plus de couvrir les impayés, cette assurance rembourse également 80 % du montant du loyer tous les mois si le logement est encore inoccupé avec l’option Absence de locataire. Que vous soyez donc à la recherche d’un nouveau locataire ou de votre tout premier occupant, vous percevrez toujours votre loyer en fonction des conditions fixées par le contrat (durée, période de franchise).

Les conditions

Votre tout premier locataire loue désormais votre logement ? Voici les documents à présenter au moment de souscrire la Garantie locative :

  • Une photocopie de la pièce d’identité de chaque occupant ;
  • Une photocopie de ses 3 derniers bulletins de salaire. S’il n’en a pas, demandez une attestation de son employeur qui affirme son salaire net et qu’il a bien un contrat de travail. N’oubliez pas que le revenu mensuel net global de votre locataire doit toujours être inférieur à 33 % du loyer mensuel, charges comprises.

En revanche, si un locataire habite déjà dans votre logement, il doit l’avoir occupé depuis 4 mois au minimum et avoir payé son loyer charges comprises, sans aucun retard pour souscrire en bon eu due forme le contrat d’assurance.

Dans les deux cas, vous devrez toujours présenter les documents suivants :

  • Une attestation d’assurance Multirisque Habitation au nom du locataire pour garantir le logement assuré ;
  • Le bail écrit avec une clause résolutoire et la signature du locataire suivi de son conjoint ou du colocataire.
  • Un document présentant l’état des lieux d’entrée et de sortie avec le locataire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *