Louer vide ou meublé : quelles différences pour le propriétaire ?

location-immobilier-meuble

Vous avez envie de vous investir dans l’immobilier en louant votre habitation. Seulement, vous hésitez entre une location vide ou meublée. Afin de vous orienter de votre choix, nous allons essayer de passer en revue les différences entre ces deux types de location.

 Les différences par rapport à la location proprement dite

Pour la location meublée, le logement dispose déjà de meubles en bon état et autres services indispensables aux besoins de la vie courante du locataire : salle d’eau, équipements électroménagers, bureau, cuisine, lit, armoire, table, chaises, rangement, luminaires…

Avant de fixer le loyer, il faut ainsi prendre en compte du coût de ces meubles avec une marge de 15 à 30 % pour les meubles haut de gamme contre 10 % pour la location vide. Aussi, ces meubles et équipements seront entièrement à la charge du locataire qu’il s’agisse de rénovation, de réparation ou de changement des meubles.

Pour la location vide, l’immeuble est loué vide sans meubles. Toutefois, vous pouvez tout à fait meubler votre logement de quelques équipements comme les gros électroménagers, une cuisine équipée afin d’attirer des locataires.

Les différences selon le contrat de bail

Une autre différence entre la location vide et meublée concerne la durée du bail. Pour la location vide, le contrat de bail dure 3 ans tandis que pour la location meublée, il est de 1 an (sauf pour les étudiants, car leur contrat est de 9 mois, ce qui correspond à une année scolaire). Ce changement de locataire fréquent constitue parfois un inconvénient puisque cela peut accélérer l’usure des meubles.

Par contre s’il s’agit d’une personne morale comme une société par exemple ; le bail dure en général 6 ans pour la location vide et toujours de 1 an en meublé. Concernant le dépôt de garantie ; comptez 1 mois de loyer hors charge pour le logement vide et 2 mois pour le meublé selon l’usure des meubles.

Aussi, si vous comptez donner congé au locataire pour vendre ou reprendre la maison après la fin du bail ; la location meublée est plus avantageuse. Dans le cas où vous donner du préavis à votre locataire, il est de 1 mois avant l’échéance du bail aussi bien pour le vide que pour le meublé selon la Loi Macron.

Les différences au niveau de la fiscalité

Au niveau de la fiscalité, la location meublée est plus avantageuse que la location vide. Pour les logements vides, les loyers sont considérés comme des revenus fonciers tandis que pour les meublés, les loyers sont considérés comme des revenus commerciaux ou industriels (BIC).

Justement, en ce qui concerne la location meublée ; avec des revenus annuels ne dépassant pas les 70.000 €, le bailleur est soumis au régime de loueur meublé non professionnel (LMNP) lui permettant ainsi de percevoir un abattement forfaitaire de 50 % contre 30 % en location vide pour les revenus locatifs inférieurs à 15.000 €. Ce qui permet au locataire de réduire ses charges en location et d’amortir la valeur de ses biens (régime réel).

Avant de choisir votre type de location, vous devez vous poser la bonne question sur la location qui vous convient le mieux. Cependant, la réduction d’impôt et l’abattement jouent à votre faveur, peu importe votre type de location grâce aux différentes lois en viseur : Robien, Scellier, Borloo ou Besson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *