Quelles sont les étapes à respecter pour vendre son logement ?

Nombre de personnes qui souhaitent vendre leur bien immobilier se retrouvent en difficulté face aux formalités et aux différentes phases devant mener à la conclusion de la vente. Afin que tout se passe bien, il est important de bien connaître les étapes à respecter lors d’une transaction immobilière pour mener à bien son projet de vente et éviter tout litige avec l’acquéreur.

Estimez la valeur actuelle de votre logement

L’estimation du prix de votre bien est la première chose à faire avant de se projeter dans une quelconque vente. Pour cela, il faut se baser sur différents paramètres. Cette démarche peut se faire par vous-même ou auprès d’agents immobiliers ou encore en ligne. Il est toutefois bon à savoir qu’une estimation à distance n’aura qu’une valeur approximative, étant donné que le bien en question ne sera pas vu directement. Le mieux est de faire venir un agent immobilier pour expertiser votre logement.

Quels sont les diagnostics obligatoires à fournir ?

Chaque propriétaire doit fournir une série de diagnostics techniques à son acheteur pour concrétiser une vente immobilière. Ces diagnostics obligatoires sont par exemple le plomb, l’amiante, les termites, le contrôle des installations de gaz et l’électricité, mais mieux vaut se faire conseiller un expert ou un spécialiste en diagnostic dès la mise en vente puisqu’un diagnostic inexact pourrait entraîner l’annulation de la vente. Pour trouver un diagnostiqueur immobilier : cliquez ici.

En quoi consiste le compromis de vente ?

C’est la première formalité administrative à laquelle le vendeur et l’acquéreur se soumettent à un engagement mutuel. Au moment de la promesse de vente, les différents diagnostics immobiliers doivent également être fournis par le vendeur. Une fois la promesse de vente signée, l’acquéreur a un délai de sept jours pendant lequel il peut se rétracter sans explication. Ensuite, la vente doit aboutir généralement dans les trois mois, le délai souvent nécessaire pour monter le dossier de financement. Passé ce délai, arrive le moment de la signature définitive, toujours chez le notaire.

Finalisez votre vente en signant l’acte de vente

Vous ne serez plus propriétaire du logement au moment de la signature. C’est donc le moment de fournir les clés du logement à l’acheteur. L’acte notarié assure la sécurité juridique totale de l’opération. Il donnera toutes les garanties à l’acheteur et rendra la vente « opposable » aux tiers. Autrement dit, elle sera connue de tous : administrations, banques, bureaux des hypothèques, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *