Caméra de surveillance factice : une solution vraiment efficace ?

caméra maison factice

L’insécurité qui devient de plus en plus inquiétante en France oblige de nombreuses personnes à recourir aux caméras de surveillance. Cependant, l’installation de ces équipements exige souvent un investissement conséquent que très peu de personnes peuvent se permettre. Pour cela, beaucoup de gens optent pour des solutions alternatives comme la caméra factice. De quoi s’agit-il en réalité ? Quels sont les avantages de cette solution ? Est-elle efficace ? Trouvez les réponses à ces différentes questions en lisant cet article.

Qu’est-ce qu’une caméra factice ?

Comme son nom le laisse entendre, la caméra factice est un équipement semblable à une caméra de surveillance, mais qui n’en est pas une en réalité. C’est un équipement qui imite une vraie caméra de surveillance sans en jouer le rôle. Une caméra factice ne dispose pas d’un système d’enregistrement d’image et ne peut pas en réalité signaler les cas d’intrusion dans une maison.

Bien qu’elle n’enregistre rien, son objectif est de tromper les cambrioleurs en se faisant passer pour une vraie. Ceux-ci ne pouvant pas faire la différence se croiront devant une résidence surveillée et rebrousseront chemin.

Les différents types de caméras factices

Comme les vraies caméras, les fausses aussi se répartissent aussi en diverses catégories.

Les caméras d’intérieur et d’extérieur

Les caméras factices peuvent être à la fois installées en extérieur comme à l’intérieur des résidences. La différence est que les caméras factices d’extérieur résistent aux intempéries.

Les caméras filaires et non filaires

Les caméras factices n’utilisent pas d’électricité. Qu’elles soient filaires ou non, cela ne tient pas compte de leur conception, mais de la façon dont elles imitent une vraie caméra filaire. Ainsi, la caméra factice filaire utilise de faux câbles pour simuler une installation électrique.

La caméra factice solaire

Il s’agit surtout de caméras d’extérieurs. L’installation solaire est mise en place pour pallier les pannes liées à la pile.

La caméra motorisée avec détecteur de mouvement

Elles se font passer pour de vraies caméras en imitant le bruit et le mouvement des équipements commandés à distance. Elles sont surtout installées sur les grandes superficies.

Les caméras fixes

Ce sont un groupe de caméras factices non rotatives et n’ayant aucune motorisation. Elles possèdent un angle de vue très large et se déclinent en caméra de type dôme ou en forme de globe.

Les caméras avec LED

Ces caméras sont dotées d’une LED clignotante. Ainsi, elles arrivent même à simuler la vision nocturne des caméras infrarouges.

télésurveillance maison

Que dit la loi par rapport à l’installation d’une caméra factice ?

S’il faut une autorisation pour installer une caméra de surveillance, la loi ne dit rien par rapport à l’installation d’une caméra factice. Il n’est pas nécessaire de faire une déclaration préalable ou d’obtenir une autorisation avant de l’installer. Ainsi, peu importe qu’elle se dirige vers la voie publique ou qu’elle soit tournée vers une résidence privée, vous n’aurez aucun problème avec la loi.

Du fait que ces caméras n’enregistrent aucune image, elles ne sont soumises à aucune législation. De plus, la CNIL n’est pas concernée par le contrôle ou toutes autres requêtes relatives aux caméras factices.

Avantages et les limites d’une caméra factice

La caméra factice est conseillée aux personnes n’ayant pas assez de moyens pour investir dans une vraie caméra. Installés devant une propriété, ces équipements offrent de nombreux avantages, mais certaines insuffisances leur sont associées.

Avantages de l’installation d’un système de vidéosurveillance factice

La caméra factice offre une multitude d’avantages :

  • Elle assure votre sécurité et celle de votre résidence : il s’agit d’une solution dissuasive. Elle imite parfaitement une vraie caméra. À sa vue, toute personne mal intentionnée se débarrasserait de l’idée de pénétrer votre propriété et d’y commettre un forfait.
  • Elle s’installe aisément : la caméra factice ne fonctionne qu’avec une pile. Il suffit de la disposer contre un mur ou un plafond pour qu’il fonctionne. Il ne nécessite aucune installation électrique ni un branchement.
  • Un système économique : On peut s’offrir un système de vidéosurveillance à bas prix (à partir de 5 euros). Certains modèles sont assez convaincants. Ils sont donc plus chers, mais demeurent toujours économiques, car ils ne nécessitent ni électricité ni connexion internet.

Les limites de la caméra factice

Choisir une caméra de surveillance factice, c’est s’exposer à de nombreux risques. En réalité, les cambrioleurs les plus aguerris se rendent rapidement compte qu’il s’agit d’une fausse caméra et peuvent ainsi agir à leur guise. Dans ce cas, la caméra n’assurera pas votre protection, car elle n’est rattachée à aucune alarme et ne fait aucun enregistrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *