Diagnostiqueur immobilier : un métier en plein essor

metier de diagnostiqueur immobilier

Pour ceux qui sont attirés par le secteur du bâtiment, le métier de diagnostiqueur immobilier représente une voie intéressante. En effet, il s’agit d’un métier en plein essor. Et pour cause : le gouvernement impose de plus en plus de diagnostics lors de la vente ou de la mise en location de biens immobiliers. Dans ce contexte, les diagnostiqueurs sont très sollicités. Entrons davantage dans le détail.

De nombreux diagnostics obligatoires

Comme évoqué, il est nécessaire de réaliser divers diagnostics avant de procéder à la vente d’un appartement ou avant de le louer. Pour information, le nombre de diagnostics a considérablement augmenté ces dernières années. Bien entendu, ils servent à protéger les futurs occupants ou futurs acquéreurs. Ainsi, il est nécessaire de présenter un diagnostic gaz, loi carrez, amiante, termites, performance énergétique, etc. Notez d’ailleurs que certains diagnostics ont une durée de validité limitée. C’est par exemple le cas du diagnostic plomb, en cas de présence de plomb. Comme vous le comprenez, cela implique de nombreuses sollicitations pour les diagnostiqueurs immobiliers.

Devenir diagnostiqueur immobilier

Exercer le métier de diagnostiqueur immobilier est donc particulièrement intéressant. Que vous exerciez en salarié ou en indépendant, cela vous assure d’avoir du travail sur la durée.

Vous pouvez alors opter pour cette voie directement à la sortie de vos études. Et si vous exercez un autre métier, vous avez tout à fait la possibilité de vous reconvertir. En réalité, il existe des formations, qui ne nécessitent aucun prérequis, ni en termes de diplôme ou d’expérience. Nous faisons notamment allusion aux formations longues, qu’un organisme comme ADI FORMATION (voir le site)  peut proposer.

En parallèle, il existe d’autres voies d’accéder à ce métier, notamment des formations courtes, si vous avez déjà une expérience de plusieurs années dans le bâtiment ou un Bac +2 en Techniques du bâtiment.

Le salaire d’un diagnostiqueur

Avant de vous lancer dans cette aventure, vous vous questionnez certainement sur l’aspect rémunération. Sachez alors qu’un diagnostiqueur débutant peut prétendre à un salaire de 1500 euros net. Avec de l’expérience, un diagnostiqueur va passer à un salaire de 2500 euros net. Toutefois, certaines certifications rares peuvent faire augmenter la rémunération. Nous faisons notamment allusion aux certifications Plomb, DPE ou encore amiante.

Vous avez toujours envie de devenir diagnostiqueur immobilier ? Afin de valider votre projet, n’hésitez pas à parler avec certains professionnels du secteur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *